A quelques secondes de l'exploit, encore...

MANAGE – RFB (2-2) / Un bon Manage tient le RFB en échec

« On savait que le RFB voudrait nous tuer dans la première demi-heure, mais nous sommes bien rentrés dans le match », entame Olivier Brabant pour résumer Manage – RFB. Malheureusement, les Borains ont quand même ouvert la marque rapidement via Herzellah. « On a concède quelques occasions, ce qui est normal contre une telle équipe. Malgré ce coup dur, par rapport aux dernières semaines, on a su directement relever la tête », se réjouit notre capitaine. Rapidement, et coup sur coup, nos Verriers ont égalisé puis pris les devants, via Debauque et Hoyois.

Une dernière minute fatale

Devant au tableau d’affichage, notre équipe première devait s’attendre à souffrir, et les Francs Borains ont intensifié leur pressing au fil des minutes. Les visiteurs ont été récompensés avant l’heure de jeu, quand Maffeo a fait le choix du sacrifice pour empêcher l’adversaire d’égaliser, voyant rouge après une intervention fautive. « Il s’est sacrifié pour l’équipe, et on devait tout faire pour garder ce résultat », commente Brabant. A dix, Manage a tenu le coup jusqu’à…la toute dernière minute de jeu, et le but de Renquin.

« Finalement, on reste sur notre faim contre les deux premiers de la série. Chaque fois, on rate un gros résultat en fin de match. On a tout de même mis fin à une mauvaise passe, ce qui est positif. Il faudra garder la même mentalité pour bien terminer la saison. On a joué en équipe, on a retrouvé cet esprit manageois qui nous a permis de faire un bon premier tour », termine le capitaine.

Manage 2-2 Francs Borains
Les buteurs : Debauque (10e) et Hoyois (16e) pour Manage, Herzellah (8e) et Renquin (90e+3) pour Francs Borains.
Manage : Maffeo, Strypens, Bailleul, Hoyois, Brabant, Moucheron, Masson, Delaby (72e Hubaut), Debauque (72e Beugnies), Seggour, Fromont (55e Denis).
Francs Borains : Bertrand, Mène, Kobon, Botoko, Mendy (80e Vanderlin), Kouame, Lai, Herzallah (66e Dahmani), El Barkaoui (53e Makota), Renquin, Chaabi.
Cartes jaunes : Bailleul, Moucheron, Seggour, Hubaut, Herzallah.
Carte rouge : Maffeo.

Laisser un commentaire