"Notre premier et seul choix"

Michel Errico : « Un club qui dégage de la sérénité »

« Certains font semblant de vouloir faire jouer des jeunes en fin de saison quand l’équipe n’a plus d’objectif particulier, ce ne sera pas notre cas. Jean-Louis D’Achille fera son équipe comme il le souhaite et sans aucune obligations liées aux jeunes ou autre. Faire jouer des jeunes est un objectif du club mais ce n’est pas en quelques matchs qu’on va décider qui est prêt à faire partie de l’effectif la saison prochaine. Nos jeunes, on les connait », expliquait hier Carmelo Di Natale, manager du club. C’est donc très sereinement que notre staff actuel, et l’équipe, vont terminer la saison. « Il manque quatre ou cinq points pour assurer le maintien et il faut essayer de les obtenir le plus vite possible. Ensuite on pourrait encore penser au tour final, parce que tout peut aller très vite. Il nous reste de beaux matchs à jouer, comme les derbys ou le match face aux Francs Borains, et on veut montrer notre capacité à bousculer les gros », ajoute-t-il.

« Un coach proche de son groupe mais adepte de la discipline »

Pas question de voir Michel Errico comme une ombre qui rode autour du Scailmont, donc. Le futur coach de nos Verriers a été rencontré une première fois en décembre : « Comme je l’avais fait avec Jean-Louis avant sa première saison. C’est celui que je voulais et notre entretien a confirmé ce que je pensais de lui, à savoir qu’il est plein de valeurs que Manage prône. Il a d’autres qualités que Jean-Louis D’Achille, qui lui-même en avait d’autres que Mickael Paci. Leurs idées de jeu sont très différentes et Michel Errico se situe un peu entre les deux. C’est un coach qui est proche de son groupe mais qui malgré cette proximité, fait de la discipline une priorité. »

« Je veux voir des joueurs évoluer, tous ensemble »

Quand Manage est monté en Division 3 Amateurs, Solre-Sur-Sambre a suivi nos Verriers en gagnant le tour final. Michel Errico, coach des Solreziens, avaient déjà annoncé plusieurs semaines plus tôt qu’il quitterait le club une fois la saison terminée. Depuis, il est resté sans club. « J’ai reçu quelques propositions récemment et à l’intersaison mais je n’étais pas encore disposé à reprendre du service. A Manage, il y a de belles infrastructures, le contact avec Carmelo Di Natale a été très bon et j’apprécie le football proposé. Il y a là la possibilité de faire quelque chose de bien sur le plan sportif et une sérénité qui se dégage du club. En plus, travaillant à Manage, la proximité avec le club est un plus. » En attendant sa prise de fonction, l’ex T1 de Solre ne veut pas gêner le groupe : « Non, je ne serai pas tout le temps au Scailmont pour observer l’équipe. Il faut laisser le groupe poursuivre sereinement et laisser Jean-Louis D’Achille bien terminer le bon travail effectué. » 

Enfin, Michel Errico nous parle de « son » football : « J’aime le foot, mais surtout voir une équipe évoluer, de manière homogène et avec des valeurs collectives. J’aime voir un groupe qui a envie, qui prône des valeurs de travail et d’effort. » Simple, et on l’espère efficace!

 

Laisser un commentaire