Explications...

La commune, sur rapport de police, interdit Manage - RWDM

Communiqué : Manage – RWDM reporté au 8 janvier

Il y a plusieurs semaines, l’Entité Manageoise a commencé à travailler sur l’organisation d’une grande fête. Le club a mené deux réunions de plus de deux heures avec la ville et les forces de l’ordre (accompagnés de policiers Bruxellois lors de la deuxième). La première ayant eu lieu il y a un mois et demi, la seconde il y a deux semaines. Le stade a été visité par les forces de l’ordre. Tous les risques ont été évalués. Des dispositifs avaient été décidés : séparation des entrées, séparation des buvettes, buvettes extérieures, fouilles à l’entrée du stade, barrières placées à des points stratégiques, stewards mobilisés, … Nous avons également entamé une communication active et positive vis-à-vis des supporters du RWDM, en collaboration avec plusieurs de leurs supporters. Une communication très bien perçue qui avaient permis que la fête débute sur les réseaux sociaux. Nos dirigeants s’étaient également rendus à des déplacements du RWDM. On peut aussi noter que les tenanciers de nos buvettes s’étaient très bien préparés, et que nos cuisines sont pleines à craquer.

Hier, une réunion s’est tenue entre la commune et la police, et une communication s’en est suivi

Le rapport du chef de zone et du directeur des opérations mettent en évidence une forte probabilité de rassemblement de plusieurs noyaux dur à l’occasion de ce match. Le chef de zône précise qu’au vu des infrastructures et de l’impossibilité de réunir un effectif suffisant en si peu de temps, il ne pourra assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens, qu’il s’agisse des supporters ou encore des infrastructures situées à proximité immédiate du stade. (….) Il convient donc de reporter ce match à une date ultérieure et ce afin de permettre à la police locale d’assurer au mieux la sécurité de tous.

Depuis, cette décision a été annoncée par la presse locale et via notre page Facebook officielle. La désolation qui est la notre s’est rapidement propagée à travers nos supporters mais également ceux du RWDM, sans parler de spectateurs neutres qui se faisaient une joie de participer à la fête. Néanmoins, nous ne pouvons que respecter la décision prise par les autorités communales.

Finalement, nous ne pouvons que nous excuser auprès de vous, supporters des deux camps, curieux ou amoureux de football, pour cette fête annoncée et avortée. Mais croyez-nous, nous en sommes les premiers déçus.

Mise à jour (04/11/2016 12heures45) : l’Union belge a pris la décision de reporter le match au 8 janvier. Des réunions seront faites en interne et avec les autorités communales dans les 15 prochains jours afin que la situation connue aujourd’hui ne se reproduise plus. Les différentes possibilités seront évoquées.

Laisser un commentaire