Cynique leader...

C'est le foot, comme on dit...

Billet – Cynique leader…

Première minute, D’Alessandro doit se faire soigner. Cinquième minute, il est toujours dehors et Rebecq ouvre la marque sur sa première occasion. 25e minute, Manage a équilibré les échanges, se rapproche du but mais les visiteurs, sur leur deuxième occasion, doublent la mise. Ca fait mal. Mais tant pis, on essaye, on donne tout pour revenir, et on y arrive, presque. A la pause, c’est 1-2, et Manage a eu trois fois plus d’occasions que le leader, invaincu, impressionnant avec son 18 sur 18.

p1070064

Fin du match, même score, même regrets. Rebecq a tenu bon, n’a concédé que peu d’occasions. Rebecq ne s’en est aussi créé que deux, timides. En fait, Rebecq n’a pas ressemblé à un leader écrasant la concurrence. Pourtant, les visiteurs sont bien repartis avec trois points, et en comptent désormais 21.

Des regrets, il faut en avoir. Ou pas? Très bien en place, les Brabançons ont montré tout leur savoir faire en dix minutes de jeu, avant tout dans les transitions. Très bons en contres, aussi efficaces dans leur repli. Capables de faire mal avec ou sans la possession du ballon. Matures, équilibrés. Mais surtout efficaces, cyniques.

Laisser un commentaire